Dire à la montagne de transporter lui-même?

Michael E. - Blue Mountains

Il est un texte en Matthieu 17:20:

“Et Jesus leur dit: A cause de votre incredulite; car, en verite, je vous dis: si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait; et rien ne vous serait impossible.”

Je ne connais pas l’explication officielle, mais j’ai rencontre dans ma vie des personnes qui ont fait si chose qu’elle apparaît d’être capable de transporter les montagnes.

Pour certains hommes, il apparaît que rien n’est pas impossible.

Citește mai departeDire à la montagne de transporter lui-même?

Follow-up: Simpozion internațional: “Teologie și Filosofie între Orient și Occident” (2019.05.17-18, Centrul Sfinții Petru și Andrei)

Laurențiu Moț, Pr. Lucian Dîncă, Vincent Laquais

În perioada 17-18 mai 2019, a avut loc la Centrul Sfinții Petru și Andrei simpozionul internațional: “Teologie și Filosofie între Orient și Occident”.

În cadrul evenimentului a avut loc și lansarea cărții “Părinții augustinieni asumpționiști la ceas aniversar, 80 de ani de prezență la București” de Lucian Dîncă, Galaxia Gutenberg, 2019, ISBN 978-973-141-776-9.

Program:
Vineri, 17 mai 2019:
Deschiderea lucrărilor – Iulian Dancă și Lucian Dîncă: Importanța studiilor astăzi pentru formarea tinerei generații;
Liviu Damian (Facultatea de Istorie, Universitatea din București);
Miruna Tătaru-Cazaban – Facultatea de Științe Politice, Universitatea București și Bogdan Tătaru-Cazaban – Institutul de Istorie a Religiilor – Academia Română: Le sens de l’homme, entre divisions et médiations. Philosophie et théologie chez saint Maxime le Confesseur (Sensul omului, între diviziuni și mediații. Filosofie și Teologie la sfântul Maxim Mărturisitorul);
Jean-François Petit – Facultatea de Filosofie, Institutul Catolic din Paris, Fondatorul Academiei Catolice Val de Seine: Nicolas Berdiaev entre l’Orient et l’Occident (Nicolas Berdiaev între Orient și Occident);
Alexandru Tofan – Facultatea de Filosofie, Universitatea A.I. Cuza Iași: O nouă filosofie creștină: fenomenologia lui Michel Henry;
– Nicolas Guerin – Preot al Arhiepiscopiei de Paris: La réception œcuménique du document “Baptême, Eucharistie, Ministères” (Receptarea ecumenică a documentului “Botez, Euharistie, Hirotonire”);
Ana Petrache – Cercetător la Institute for Research in the Humanities, IRH – ICUB, Universitatea din București: Promisiunea eshatologică în discursul filosofic.

Sâmbătă, 18 mai 2019:
Vincent Laquais – Facultatea de Filosofie, Institutul Catolic din Paris, Membru al Academiei Catolice Val de Seine: Les fondements du dialogue: Paul Ricœur (Fundamentele dialogului: Paul Ricœur);
Laurențiu Moț – Institutul Teologic Adventist de la Cernica: Învățare și dezvățare în educația teologică;
Liviu Damian, Andrei-Mihai Vlad, Lucian Dîncă – Lansare de carte: “Părinții augustinieni asumpționiști la ceas aniversar, 80 de ani de prezență la București” de Lucian Dîncă, Galaxia Gutenberg, 2019, ISBN 978-973-141-776-9;
Olivier Rota – Institut d’Etude des Faits Religieux, Universitatea din Artois: Le dialogue de Maritain avec les Juifs (Dialogul lui Maritain cu evreii);
Cristian Bălănean – Doctor în teologie fundamentală și filosofie, avocat la Judecătoria ecleziastică – Episcopia greco-catolică de Oradea: Arta de a învăța și raportul noii generații cu cartea;
Cathy LeBlanc – Institut catholique de Lille: Le Transport poétique chez Heidegger (Transportarea poetică la Heidegger);
– Prezentarea bibliotecii Centrul Sfinții Petru și Andrei. Film documentar despre biblioteca IFEB aflată la Institutul Catolic din Paris.

Mai jos, fotografii și înregistrarea audio și video a evenimentului.

Citește mai departeFollow-up: Simpozion internațional: “Teologie și Filosofie între Orient și Occident” (2019.05.17-18, Centrul Sfinții Petru și Andrei)

Follow-up: Table ronde: Panaït Istrati – Romain Rolland; lettres: 1919-1935 (2019.11.20, Librairie française Kyralina)

A l’occasion d’une table ronde “Panaït Istrati – Romain Rolland; lettres: 1919-1935” nous nous sommes rencontrés à la librairie française Kyralina, dans 20 novembre 2019.

La correspondance Istrati – Rolland, trace authentique de la relation entre deux importants écrivains du XXème siècle, donne à voir en quelque 300 lettres, l’amitié et l’admiration, puis l’incompréhension, enfin le conflit idéologique. Les deux écrivains dialoguent sur l’éthique de l’écriture, la mission de l’écrivain, aussi bien que sur les péripéties de leur existence. C’est un document littéraire et humain de tout premier ordre, sur fond historique de l’entre-deux guerres. Romain Rolland, prix Nobel 1915, avait décidé de prendre en main la destinée littéraire du vagabond Istrati en lui imposant une discipline de travail, en corrigeant son français hésitant des débuts, en le lançant dans le monde des lettres françaises.

“Mon ami, écrivait Rolland à Istrati le 23 décembre 1922, je n’attends pas d’avoir du temps pour vous écrire…je ne puis pas attendre, après avoir dévoré Kyra Kyralina au milieu de la nuit…Il faut que je vous le dise tout de suite : c’est formidable ! Il n’y a rien dans la littérature d’aujourd’hui qui soit de cette trempe.”

En présence de :

  • Mugur Popovici, ancien diplomate – Introduction;
  • Denis Taurel, membre du comité de rédaction de «Le Haïdouc», publication des Amis de Panaït Istrati, France – “Au plaisir de la lecture d’un grand roman épistolaire”;
  • Corina Costopol-Dima, journaliste – “Deux lettres sur l’amitié”;
  • Elena Dumitru, maître de conférence, Université La Sapienza, Rome – “Panaït Istrati-Romain Rolland, une grande œuvre commune”;
  • Dana Radler, maître assistant Académie des études économiques Bucarest (Département langues modernes et communication dans les affaires) – “Les femmes dans la correspondance Panaït Istrati – Romain Rolland”;

La rencontre était également agrémentée d’une projection du documentaire de télévision roumaine «Le sentiment de la fraternité» (1988, durée 25’) sur les traces de Panaït Istrati à Braila, en présence du co-réalisateur Geo Truica.

Ci-dessous, des photos de l’événement et l’enregistrement audio et vidéo.

Citește mai departeFollow-up: Table ronde: Panaït Istrati – Romain Rolland; lettres: 1919-1935 (2019.11.20, Librairie française Kyralina)

Follow-up: Rencontre Boris Cyrulnik – Lancement de livre “La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal” par Boris Cyrulnik et Tzvetan Todorov

A l’occasion de la venue de Boris Cyrulnik en Roumanie pour l’ouverture d’un Institut de la petite enfance, nous avons la chance de le recevoir à la librairie française Kyralina, une deuxième fois.

Lors de la sortie en roumain de l’ouvrage la Tentation du Bien (dialogue qu’il a eu avec Tzvetan Todorov): “Ispita Binelui este mult mai periculoasă decât Ispita Răului”, Boris Cyrulnik viendra discuter avec des invités, suivi d’une session de dédicaces de ses ouvrages en français et en roumain.

Invité:

RO: Cu ocazia publicării în limba română a dialogului dintre Boris Cyrulnik și Tzvetan Todorov, sub titlul Ispita Binelui este mult mai periculoasă decât ispita Răului, Boris Cyrulnik va discuta cu invitații săi despre temele abordate în acest volum. O sesiune de autografe este prevăzută în încheiere.

Ci-dessous, des photos de l’événement et l’enregistrement audio et vidéo.

Citește mai departeFollow-up: Rencontre Boris Cyrulnik – Lancement de livre “La tentation du Bien est beaucoup plus dangereuse que celle du Mal” par Boris Cyrulnik et Tzvetan Todorov

Le plus grand problème de SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche)

Quelques années plus tôt, j’avais une discussion en contradiction avec un experte de SEO. Il disait qu’il connait les règles de SEO, mais il croix que son direct expérience est plus importante.

Et la discussion était morte en ce point. J’avais l’argument de connaitre la théorie de SEO du site comme Moz.com, SearchEngineLand.com et autres, il avait fait de testes lui-même.

Ça c’est le plus grand problème de SEO d’aujourd’hui, sur mon opinion – l’industrie n’est pas bien règlemente. Google ne donne pas de certifications en SEO, comme il fait sur PPC (payer avec un clic – Google AdWords, Facebook Ads).

N’importe qui peut affirmer qu’il est une experte en SEO. Et la expérience est difficile d’évaluer, parce que les résultats des SEO sont affecté par plusieurs facteurs.

Citește mai departeLe plus grand problème de SEO (Optimisation pour les moteurs de recherche)

Des parcs

Je suis passé par un parc aujourd’hui et j’ai pris la photo ci-dessous. Ce que vous voyez là-bas, c’est «l’aménagement du parc» par les autorités roumaines: des zones vertes plus rares, de zones du asphalte plus dense. La partie verte est négligée, l’artificielle a augmenté. C’est dommage. Pourquoi avez-vous besoin de 3 allées dans un petit parc?

Amour profond pour les autres

Il ya plus d’un genre d’amour pour d’autres entitites:

  • Vous pouvez aimer Dieu.
  • Vous pouvez aimer vous même.
  • Vous pouvez aimer des proches, dans un contexte où vous êtes nés.
  • Vous pouvez aimer vos amis.
  • Vous pouvez aimer des étrangers.
  • Vous pouvez aimer certaines actions (comme des passe-temps, ou manger du chocolat).
  • Vous pouvez aimer votre partenaire significatif.

De tous ces types d’amour, je pense que l’amour pour votre autre significatif est on a quelques spécificités.

Citește mai departeAmour profond pour les autres

Mon âme

Quand j’étais petit, j’ai été élevé par une tante. J’etais très libre, sans restrictions, de temps en temps laissé seul, jusqu’à ce que j’avais 3 ans. Après cela, j’ai été élevé de 3 à 18 ans à Năvodari. Pendant ce passage de Pîrjol à Năvodari, j’ai gardé en moi un désir de liberté (et de solitude), qui est une émotion fondamentale en moi. Quand j’étais à Năvodari, j’ai eu le sentiment que pour être aimé, vous devez vous comporter comme un bon enfant. J’ai été élevé différemment à Pîrjol, où peu importe ce que j’ai fait, j’étais encore aimé. Où cette chose mène? J’ai préféré être sans amour, plutôt que sans liberté. Donc, je suis resté non aimé (c’était mon sentiment, avec les personnes à Pîrjol loin de moi, et les personnes à Năvodari pas proche), mais libre, plutôt que aimé et avec des règles. Mon système de valeurs est basé sur deux choses: 1. Je suis libre, je peux faire ce que je veux, je brise des choses, je suis un héros, je me sacrifie, je donne tout, je n’ai pas de règles. 2. Je ne m’aime pas et je ne peux pas aimer les autres, parce que je n’ai pas de système pour me positionner à la famille. La vue depuis l’espace de mon enfance est la suivante: J’ai été élevé par une tante + oncle à Pîrjol, Bacău, en riant, heureux, aimé, gâté, bien traité, jusqu’à ce que j’aie 3 ans. À 3 ans venir à Năvodari, Constanţa, mère , Père, aimé, …

Citește mai departeMon âme